Vous souhaitez créer un élément de motivation, fidéliser vos salariés…

Aujourd’hui, une entreprise ne peut plus se contenter d’être économiquement performante, elle doit l’être sur bien des aspects, comme celui de la performance sociale.

La crèche comme outil de bien-être, de motivation, de recrutement, de fidélisation, d’image, d’élément RSE… bref, tout le monde y trouve son compte !

Peu importe que vous soyez une TPE, une PME, une multinationale.
Peu importe votre situation géographique du moment que la proximité existe pour vos salariés.

Vous pouvez réserver le nombre de places d’accueil que vous voulez et pour la durée que vous voulez.
Vous pouvez nous solliciter sur tout ce qui fait vos spécificités : vos besoins en horaire, en type d’accueil.
Vous pouvez vous appuyer sur nos 10 ans de savoir-faire et de valeurs de qualité, d’humilité, d’attention.

Nous non plus, nous ne voulons pas nous contenter d’être une entreprise économiquement saine.
Nous voulons aller au-delà en donnant du sens à notre raison d’être et être exemplaire dans notre mission de service auprès des entreprises, des parents et des enfants.
En cultivant la qualité des qualifications et des formations des professionnels, en prenant soin de notre environnement, en favorisant les échanges avec des fournisseurs locaux…

Des avantages fiscaux et subventions faits pour vous :

· Crédit d’impôt famille de 50% des dépenses qui s’ajoute à la déductibilité de 33,33% prévue au titre des charges d’exploitation. Soit un coût global réduit de 83,33% !

Ainsi ; partant d’une avance mensuelle de 705 € à la charge des entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou l’impôt sur le revenu, il faut déduire :
– le crédit d’impôt famille de 50%
– la déduction fiscale de 33.33% au titre des charges sociales.
Soit un coût maximum de 118 € par mois.

Si vous êtes une association, un comité d’entreprise ou toute autre forme juridique non assujetti à l’impôt sur les sociétés vous bénéficierez alors d’un contrat Enfance Jeunesse conclu avec la CAF qui peut prendre à sa charge jusqu’à 60% de la dépense.